10% de remise sur votre première commande, code : NOUVEAU

Sommaire
    4 minutes
    CBD et antidépresseurs : compatibles ?

    Est-ce que le CBD est compatible avec les antidépresseurs ?

    Le CBD est parfois considéré comme étant efficace contre le stress, l'anxiété voire la dépression. Mais ces vertus potentielles méritent des études plus approfondies. Si vous êtes sous antidépresseur, vous vous posez peut-être la question de sa compatibilité avec les produits au CBD. Cet article vous apporte les réponses dont vous avez besoin.

    Antidépresseurs : Comment ça marche ?

    Les antidépresseurs permettent de renforcer le fonctionnement des neurotransmetteurs. Ils diminuent l'angoisse et la dépression grâce à l'augmentation de l'activité :

    • De la dopamine (hormone du plaisir)
    • De la sérotonine (hormone du bonheur)
    • De la norépinéphrine (hormone de l'adrénaline)

    Effets du CBD sur le cerveau : mécanisme d'action mal connu

    Quels sont les effets du CBD sur le cerveau ? Selon l'Inserm et sur le plan scientifique, les mécanismes d’action du CBD dans le cerveau sont pour l'instant mal compris.

    cbd-antidepresseurs-incompatibles

    De plus, les vertus potentielles de la molécule sont uniquement supposées selon des mécanismes pharmacologiques et les résultats d’études précliniques.

    Un recul scientifique ainsi que des essais de plus grande ampleur sont donc nécessaires afin d'appréhender son utilité clinique en termes de maladies psychiatriques.

    Dans les faits, une étude de 2020 portant sur les consommateurs de CBD reprend 300 témoignages. Voici ce qu'il ressort :

    • 63 % des personnes utilisent le CBD pour soulager l’anxiété / la dépression / des troubles du spectre autistique
    • Parmi elles, 26 % consomment des produits au cannabidiol pour aider à lutter contre leurs douleurs orthopédiques
    • Et 15 % consomment du CBD pour améliorer la qualité de leuru sommeil

    Quels sont les médicaments à ne pas prendre avec des produits au CBD ?

    Il existe une liste non exhaustive de médicaments à ne pas prendre avec du CBD. C'est par exemple le cas des traitements thérapeutiques suivants :

    • L’amitriptyline (antidépresseur également prescrit contre les douleurs chroniques)
    • La nicotine et le lithium (des régulateurs de l'humeur)
    • La kétamine (médicament anesthésiant, notamment prescrit contre la dépression)

    Attention : cette liste est non exhaustive. Si vous suivez un traitement médical, demandez l'avis de votre médecin. Et si vous souffrez de dépression, rappelez-vous que le CBD n'est pas un médicament, ne se substitue pas aux médicaments et risque même d'alterner leurs effets ! La dépression est une maladie : nous vous recommandons vivement de consulter votre médecin ou psychiatre si vous en souffrez.

    Le CBD est-il capable de remplacer des anxiolytiques ?

    Non ! Le CBD n'est pas un médicament. Il ne peut donc pas remplacer des anxiolytiques.

    Les produits au CBD ne peuvent pas non plus être consommés si vous êtes sous traitement anxiolytique. La molécule risque d'altérer les effets des médicaments.

    Si vous tenez vraiment à tester les produits au CBD, vous devez impérativement demander conseil à votre médecin.

    De même, si vous souhaitez essayer une solution douce (et non prouvée) contre l'anxiété, il faut demander l'avis d'un professionnel de santé.

    Ci-dessous des exemples de traitements souvent prescrits contre l'anxiété :

    • Le clonazépam (Rivotril)
    • L'alprazolam (le Xanax)
    • Le lorazépam (Ativan)
    • Le bromazépam (Lectopam)
    • L’oxazépam (Serax)
    • Le chlordiazépoxide (autrefois Librium)
    • Le clorazépate (Tranxène)
    • Le diazépam (Valium)

    CBD et antidépresseurs : Est-ce compatible ?

    La réponse est toujours non ! Le CBD pourrait avoir des vertus potentielles contre la dépression, mais la molécule n'est absolument pas compatible avec les antidépresseurs.

    • Le CBD peut interagir avec les médicaments
    • La molécule est susceptible d'annuler les effets des traitements thérapeutiques
    • Le cannabidiol peut ralentir les effets des médicaments

    De plus, le CBD est une alternative envisageable, mais pas un complément ni un substitut. La dépression est une maladie que vous ne devez surtout pas prendre à la légère. Pour vous orienter au mieux, nous vous conseillons de consulter un médecin.

    cbd-depression

    Puis-je consommer du CBD tous les jours ?

    En l'état des recherches actuelles, il n'existe a priori pas de risque d'accoutumance au CBD.

    Si vous souhaitez consommer des produits au CBD quotidiennement, plusieurs conseils :

    • Acheter le produit au CBD en fonction des bienfaits recherchés (exemple : infusion La Nocturne pour aider à dormir)
    • Préférer un produit au cannabidiol dont le taux de concentration en THC est de 0% (exemple : huile de CBD Broad Spectrum)
    • Ne pas inhaler les produits (les fleurs de CBD doivent être consommées sous forme de tisane)
    • Choisir un produit au CBD avec un taux de concentration en CBD modéré ou faible (comme les bonbons au CBD)

    Pour rappel et comme mentionné dans cet article, les produits au CBD ne doivent pas être consommés en même temps que les antidépresseurs. Ils ne peuvent pas non plus les remplacer.

    À savoir : en raison de la présence en THC (même faible) les produits sont susceptibles d'augmenter les risques d'être positif lors des contrôles routiers. C'est surtout le cas si vous en faites un usage régulier.

    Le CBD peut-il faire augmenter les risques d'AVC ?

    Le cannabis - dès lors que la plante est considérée comme une drogue avec un taux de THC important - augmente les risques d'AVC.

    La raison ? Le cerveau des consommateurs présenterait une vasoconstriction. Il s’agit d'un rétrécissement au niveau des artères pouvant être la cause d'un accident vasculaire cérébrale.

    Ce rétrécissement serait plus marqué chez les consommateurs de résine de cannabis que les consommateurs d'herbe. En cause : une différence en termes de taux de THC (20% pour la résine vs 1 à 2 % pour l'herbe).

    Le responsable serait donc le THC : des études sont en cours pour s'en assurer.

    Heureusement, le CBD est très différent du THC :

    • Il ne s'agit pas d'un psychotrope ni d'une drogue
    • Pas de risque d'addiction
    • Non toxique si non-inhalé

    Conclusion : la présence de CBD n'est a priori pas responsable de l'augmentation du risque d'AVC chez les consommateurs de cannabis.

    Sources :

    Les antidépresseurs (CAMH)

    - Le CBD, des vertus thérapeutiques, vraiment (Inserm)

    - Self-reported Cannabidiol (CBD) Use for Conditions With Proven Therapies (NIH)

    - Médicaments contre l'anxiété (CAMH)

    - Le cannabis, facteur de risque de l'AVC chez le jeune adulte (Science et Vie)

    Etiquettes : Posologie-Conseils

    Article écrit par


    Articles relatifs autour du CBD

    Les effets du CBN (cannabinol) ont fait l’objet de peu de recherches.
    3 minutes
    L’EP est un trouble d’ordre sexuel qui concerne entre 20 et 30 % des hommes.
    4 minutes
    Pour l’originalité, vous pouvez incorporer du CBD à vos recettes.
    3 minutes
    Le CBD est une solution saine et naturelle pour combattre l’anxiété.
    3 minutes
    L’huile de CBD hemēka® est un produit incontournable contre le stress.
    4 minutes