-10% nouveau client, code : NOUVEAU - Livraison 24/48h GRATUITE en France

Sommaire
    4 minutes
    Les dangers, les effets et la législation du THC

    THC : Dangers, effets sur le corps et légalité

    Le THC est l’un des principes actifs les plus connus du cannabis. Il est surtout réputé pour ses puissants effets psychotropes. D’ailleurs, la loi française est très stricte concernant sa production, sa commercialisation, sa détention et sa consommation. Vous trouverez dans les lignes qui suivent la définition et les effets du THC sur le corps et sur le cerveau.

    Qu’est-ce que le THC ?

    Le Δ-9-tétrahydrocannabinol ou THC constitue la principale molécule active du cannabis. Ses propriétés psychoactives agissent directement sur le psychisme et modifient l’activité cérébrale. Il est la raison pour laquelle le cannabis est considéré comme un produit stupéfiant. Alors que le principe actif psychoactif d’autres drogues telles que la cocaïne et l’héroïne a été découvert vers la fin du XIXème siècle, le THC n’a été isolé qu’en 1964. Sa découverte et celle de ses effets est donc assez récente. Il existe deux grandes catégories de cannabis qui se distinguent en grande partie par leur taux de THC :

    • Le Cannabis Sativa ou chanvre textile

    • La Cannabis Indica ou chanvre indien

    Le chanvre textile qui pousse depuis des siècles en France contient très peu de THC. On l’appelle également cannabis légal. De son côté, le chanvre indien dispose d’une plus importante teneur en THC. Il pousse originairement sur les versants de l’Himalaya, mais de nombreux cultivateurs de cannabis l’ont manipulé afin de créer des produits encore plus riches en substance psychotrope comme la marijuana. En France, la consommation de tétrahydrocannabinol reste illégale.

    thc-effets

    Quelle est la différence entre le THC et le CBD ?

    Le cannabis est une plante assez complexe qui contient de nombreuses molécules actives que l’on appelle les cannabinoïdes. Le THC et le CBD en font partie. Les deux sont certainement les principes actifs du chanvre les plus connus à ce jour. Toutefois, ils possèdent des caractéristiques très différentes. D’un côté, le Δ-9-tétrahydrocannabinol modifie l’état de conscience de la personne qui le consomme. De l’autre, le cannabidiol ou CBD n’est pas du tout psychotrope. Au contraire, il s’agit d’un cannabinoïde thérapeutique présentant plusieurs bienfaits.

    Le THC rend « high » et fait planer. Beaucoup de consommateurs y font référence en parlant de cannabis à des fins récréatives. Le CBD a beau être un sédatif naturel, il est totalement dépourvu d’effet psychotrope. Il calme le système nerveux, réduit le stress et aide à mieux dormir. Il peut même retarder, puis décupler l’effet « high » du THC à une certaine dose. En même temps, il réduit les risques de « bad trip » qui se traduit par l’angoisse et l’anxiété potentiellement causées par la consommation d’un produit à forte teneur en THC.

    fleurs-de-cbd

    Les différences de taux de THC

    Le taux de THC du cannabis varie d’une plante à l’autre ou d’un produit dérivé à l’autre. À l’état naturel, les plantes renferment entre 0,3 et 5% de tétrahydrocannabinol. Mais des techniques de culture de cannabis révolutionnaires telles que l’hydroponique permettent actuellement aux producteurs de diminuer ou d’augmenter la concentration des plantes en THC. Dans les années 1970, un joint moyen ne contenait que 10 mg de Δ-9-tétrahydrocannabinol. À l’heure actuelle, il peut en contenir jusqu’à 150 mg.

    D’après l’Institut national de la santé et de la recherche, la résine de cannabis ou le hash peut renfermer jusqu’à 31% de cette substance psychotrope tandis que l’herbe de cannabis ou la "beuh" peut renfermer jusqu’à 22% de THC. Ces chiffres sont issus d’une étude menée en 2001. En 2004, le cabinet suisse, Killias et al., a fait une recherche indiquant que le taux moyen de THC était de 15%. Une étude plus récente (2018) parue dans la revue Addiction précise que les concentrations en THC de la marijuana ont tendance à augmenter tous les ans, passant de 5% en 2006 à 10% en 2016.

    En ce qui concerne la résine de cannabis ou le haschich, les concentrations sont passées de 8% en 2006 à 17% en 2016. Quoi qu’il en soit, un tel taux reste dangereux pour la santé, mentale et physique. En consommant un produit avec 5 ou 8% de THC, vous vous sentirez déjà défoncé et risquez d’avoir des hallucinations. La marijuana médicinale ne doit contenir qu’une infime trace de THC. L’usage médical du cannabis nécessite la vérification du taux de Δ-9-tétrahydrocannabinol pour ne pas empirer l’état de santé des patients.

    thc-legislation

    Quels sont les dangers et les effets du THC ?

    C’est l’interaction du THC avec des récepteurs cannabinoïdes du corps qui enclenche ses effets. Comme les autres cannabinoïdes, il se fixe sur des récepteurs du système endocannabinoïde, dont les CB1 et les CB2. Dans un premier temps, les récepteurs CB1 sont très présents dans le corps, notamment dans les structures cérébrales impliquées et dans les structures participant au contrôle des émotions et composant le circuit de la récompense. Les récepteurs CB2 quant à eux sont présents dans tout le système immunitaire.

    Consommer du cannabis comporte naturellement des risques, surtout si vous ne faites pas attention aux doses et au taux de THC. En effet, la prise de cannabis riche en tétrahydrocannabinol fait planer et risque même de faire halluciner et mettre dans un état d’euphorie dangereux. Cette molécule psychoactive peut procurer une sorte de sentiment de bien-être et de relaxation, mais ses effets secondaires sont bien plus nombreux et plus alarmants. En plus d’augmenter l’appétit, il favorise le paranoïa, l’anxiété, l’agressivité et la dépression. Il rend également addictif et provoque des troubles de concentration.

    Selon les spécialistes, le THC entraîne une baisse de vigilance ainsi que des troubles du comportement et de la mémoire à court terme. Par conséquent, il augmente considérablement les risques de dangers accidentels. En plus des effets psychoactifs, fumer ou inhaler des produits de combustion contenant ce principe actif du cannabis peut causer des maladies cardiovasculaires et favoriser la formation de cellules cancéreuses au niveau des poumons. En outre, une concentration élevée en THC présente des risques de décompensation psychotique.

    thc-effets-cbd

    Que dit la loi sur le THC ?

    Tout produit contenant plus de 0,3% de THC est illégal en France. Selon la légalisation sur le cannabis, l’usage autorisé se limite aux produits dont la concentration en tétrahydrocannabinol reste très basse. L’Uruguay a été le premier pays à dépénaliser le cannabis en 2013.


    Article écrit par


    Articles relatifs autour du CBD

    Le CBD est reconnu comme non dangereux pour la santé humaine par l’Organisation Mondiale de la...
    4 minutes
    Le CBD aurait des bienfaits contre le psoriasis, une maladie inflammatoire qui concernerait 2 à...
    3 minutes
    Selon certaines recherches scientifiques, les produits à base de CBD pourraient avoir un...
    2 minutes
    Les crèmes à base de cannabidiol sont très efficaces en raison des bienfaits du CBD pour la peau...
    3 minutes
    Pourquoi existe-t-il des différences de tarifs aussi importantes entre les produits à base de CBD...
    3 minutes