-10% nouveau client, code : NOUVEAU - Livraison 24/48h GRATUITE en France

Arthrose et arthrite et le CBD | Saveurs-CBD

Le CBD peut-il soulager l'arthrose et l’arthrite ?

Quelles sont les différences entre l’arthrose et l’arthrite ?

L’arthrose est la maladie articulaire la plus courante en France : 10 millions de personnes en sont atteintes. C’est tout de même une personne sur six ! Elle affecte 65% des plus de 65 ans et le risque de la développer croît avec l’âge. Le vieillissement est donc l’une des causes d’arthrose, mais l’hérédité également, surtout pour la forme d’arthrose touchant les mains.

C’est une maladie articulaire conduisant à la dégénérescence chronique puis à la destruction du cartilage, tissu présent entre les os servant à amortir les chocs. Lorsqu’il ne remplit plus son rôle, les mouvements peuvent être rendus plus difficiles (raideurs, gonflements) puis douloureux, voire impossibles. La destruction du cartilage provoque une inflammation et le contact entre deux structures innervées (les os) ne devant normalement pas se toucher provoque en grande partie la douleur.

Il existe deux phases dans la maladie. Les connaître permet d’adapter son comportement et de mieux vivre avec l’arthrose :

  • La phase chronique : “la gêne quotidienne est variable et la douleur modérée.” Conserver une activité physique régulière est important pour maintenir les muscles mais aussi pour ne pas provoquer de repli sur soi.

  • Des phases douloureuses aiguës accompagnées d’une inflammation de l’articulation. “La douleur est plus vive lors de cette phase, survenant dès le matin et parfois la nuit.” Dans ces moments douloureux plus violents, l’articulation doit être mise au repos car la dégradation du cartilage intervient lors de ces crises. L’arthrite, elle, est un symptôme d’autres maladies (comme la polyarthrite rhumatoïde) : elle désigne une inflammation articulaire. Elle peut donc être toute aussi handicapante (douleurs, gonflements articulaires, douleurs nocturnes, besoin de « dérouiller » ses articulations le matin…). Arthrose et arthrite peuvent cependant être liées : le risque d’arthrose est augmenté chez les patients souffrant de polyarthrite rhumatoïde.

cbd-bienfaits-arthrose

L’arthrite, elle, est un symptôme d’autres maladies (comme la polyarthrite rhumatoïde) : elle désigne une inflammation articulaire. Elle peut donc être toute aussi handicapante (douleurs, gonflements articulaires, douleurs nocturnes, besoin de « dérouiller » ses articulations le matin…). Arthrose et arthrite peuvent cependant être liées : le risque d’arthrose est augmenté chez les patients souffrant de polyarthrite rhumatoïde.

Des traitements uniquement symptomatiques

Il n’existe à ce jour que des traitements des symptômes de l’arthrose, visant à soulager la douleur (antalgiques comme le paracétamol) et l’inflammation (AINS ou anti-inflammatoires non stéroïdiens). Ils comportent également leur lot d’effets secondaires et ne suffisent pas à une prise en charge globale de la maladie.

Les AINS permettent de soulager la poussée d’arthrose. La durée du traitement par les AINS doit être la plus courte possible. La gravité des effets indésirables augmente avec l’âge, tout comme les risques d’arthrose.

Les antalgiques plus puissants que le paracétamol (dérivés morphiniques) doivent être gardés en dernier recours en raison des potentiels risques d’addiction.

Des infiltrations de corticoïdes sont possibles (injectés directement dans l’articulation douloureuse). Cela permet une action locale, évitant les nombreux effets indésirables lors de la prise orale (rétention d'eau, troubles du sommeil et surexcitation, hypertension artérielle, diabète, peau plus fine et cicatrisant plus lentement). A cause de ces nombreux effets indésirables, les corticoïdes sont réservés au traitement des phases aiguës les plus douloureuses et invalidantes.

Des anti-arthrosiques symptomatiques d’action lente (AASAL : chondroïtine, insaponifiables de soja ou d’avocat, glucosamine, diacéréine) existent mais leur efficacité est discutée et sujette à controverse.

La recherche est active sur le sujet, et plusieurs pistes de traitement sont envisagées : régénération du cartilage, consommation d’acides aminés, meilleure prévention… Le rôle du système immunitaire est également étudié car les crises inflammatoires pourraient signifier des perturbations immunitaire.

Les professionnels de santé sont cependant unanimes : la prise en charge se fera toujours par une combinaison d’un traitement médicamenteux et de démarches complémentaires. Par exemple, la perte de quelques kilos (environ 5% du poids) permet d'améliorer les douleurs et de protéger les articulations fragilisées par la maladie. Et si le CBD offrait un complément à ces mesures ?

Composé naturel apaisant, le CBD est-il une bonne option alternative pour l’arthrose et l’arthrite ?

Plusieurs de nos articles parlent déjà des propriétés du CBD. Ce dernier est particulièrement demandé pour accompagner les personnes atteintes de maladies douloureuses (souvent) chroniques. Voyons ensemble sur quels points le CBD peut avoir un effet bénéfique sur des maladies telles que l’arthrose et l’arthrite.

L’action du CBD sur le système endocannabinoïde est encore à l’étude, par conséquent, on ne peut rien conclure sur son action générale contre l’inflammation. Cependant plusieurs pistes font du CBD un complément intéressant aux traitements vus plus haut :

  • Le CBD pourrait rendre certaines douleurs plus supportables et donc aider à combler les périodes ou les AINS et antalgiques ne suffiraient pas. La prise de CBD permettrait ainsi d’éviter l’apparition des effets indésirables lorsque ces médicaments sont consommés en trop grande quantité, ou trop longtemps.

  • Cette meilleure gestion de la douleur (gonflements, raideurs matinales...) pourrait permettre d’augmenter l’activité lors des périodes chroniques de l’arthrose, et ainsi maintenir un mouvement (autant physique, pour se déplacer et vivre, que social). Pour l’arthrite, le CBD pourrait permettre d’atténuer l’intensité de la douleur ressentie lors des crises violentes. Rappelons que la composante psychologique de la douleur et de la maladie n’est pas à prendre à la légère.

  • L’action apaisante du CBD pourrait aussi aider les personnes particulièrement affectées par les douleurs nocturnes. Un meilleur sommeil signifie bien souvent une meilleure humeur, plus d’énergie pour lutter contre les tracas quotidiens… et une meilleure journée !

Le CBD pour les animaux : Ce qu’il faut savoir

Sous quelles formes utiliser le CBD contre l’arthrose et l’arthrite ?

Rappelons tout d’abord qu’il existe de nombreuses formes d’arthrose, et de nombreuses causes d’arthrite. Qui plus est, chaque personne réagira différemment en fonction de la zone touchée mais aussi de ses spécificités personnelles (poids, traitements en cours, psychologie…) L’huile de CBD sera la pierre angulaire des effets sur le corps. La dose devra être prise 3 fois par jour en parallèle des repas pour un effet étalé sur la journée et donc sur les douleurs. Si la gêne est plutôt nocturne, la prise peut être décalée en soirée (et complétée par une infusion).

huile-cbd-bienfaits

Les produits cosmétiques au CBD sont complémentaires et permettent une action bien-être localisée. Une crème enrichie au CBD sera particulièrement efficace sur les formes arthrosiques des mains mais aussi sur les peaux développant des pathologies liées au stress : eczéma, psoriasis… L’huile de massage pourra aider à drainer les muscles endoloris après une crise et aider à faire dégonfler les articulations.

Le baume au CBD, quant à lui, est applicable sur les hématomes. Un corps raide et douloureux se cogne, tombe parfois plus souvent. Chez la personne âgée, les conséquences de ces chocs peuvent être dramatiques, il faut donc tout particulièrement veiller à une activité physique modérée mais efficace (stimulation des muscles, du système nerveux, interactions sociales, maintien d’un poids correct…). Le baume au CBD, a travers une application cutanée, permet de prendre soin de ces hématomes et d’éviter un surplus de douleurs lié à ces chocs.

Qui plus est, les propriétés apaisantes du CBD sont intéressantes pour venir en soutien des personnes atteintes d’arthrose et d’arthrite. Le CBD est particulièrement adapté aux personnes à la recherche d’un complément bien-être afin d'accompagner les douleurs chroniques en apaisant à la fois le physique et l’esprit.

Etiquettes : Santé-Maladie Douleurs

Article écrit par