En poursuivant sur ce site réservé aux personnes majeures, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus.

J'accepte

Livraison gratuite et sans minimum d'achat partout en France !

Soulager les douleurs d’endométriose par une routine au CBD

Soulager les douleurs d’endométriose par une routine au CBD

La routine CBD d’une Endogirl pour soulager les douleurs d’endométriose

Témoignage de Floriane, co-fondatrice du Lab de L'Endo 

Le Lab de l’Endo est une boutique de solutions engagée pour la santé des femmes et l’endométriose qui propose des produits naturels pour aider à en soulager les divers symptômes. 

Mon histoire avec l’endométriose 

“J’avais 9 ans lors de ma première crise d’endométriose, et c’est seulement quinze ans plus tard que l’on m’a diagnostiqué cette maladie.” 

Depuis toute petite, j’ai vu un grand nombre de spécialistes, passé beaucoup d’examens et la conclusion a toujours été la même : “Vous n’avez rien, ça doit être dans votre tête, détendez-vous ça va aller... ”. 

Pourtant, j’en ai fait des soirées à l’hôpital sous perfusion d’antalgique en prenant des tonnes de médicaments : spasfon, nurofen, doliprane... Durant toute ma vie, les symptômes se sont diversifiés : douleurs menstruelles, neuropathiques, troubles digestifs, urinaires, douleurs lombaires, fatigue chronique, dyspareunie... La plupart d’entre eux ont eu de fortes répercussions sur ma vie sociale et professionnelle. 

L’endométriose s’est manifestée dès mon plus jeune âge, et c’est seulement après + de 15 années d’errance médicale, à l’âge de 24 ans que j’ai été diagnostiquée. À partir de là, ma gynécologue de l’époque m’a annoncé que la seule solution de traitement était la pilule contraceptive en continu et qu’il n’y avait rien d’autre à faire. 

Avec le temps, j’ai décidé de prendre les choses en main, et de faire mes propres recherches sur les solutions naturellesJ’ai découvert entre autre les bienfaits de la naturopathie, de la sophrologie, de l’ostéopathie, ainsi que des produits de santé naturelle : bouillottes, compléments alimentaires, nutrition, huiles essentielles, phytothérapie… 

Puis un jour, j’ai découvert le CBD, qui s’est avéré être une des solutions les plus efficaces grâce à ses nombreuses vertus. 

Le CBD et l’endométriose 

Cela fait plusieurs années que j’utilise des produits à base de CBD et je peux affirmer qu’ils m’ont réellement aidé à apaiser mes douleurs et mes inflammations liées à l’endométriose. Si le CBD est aussi efficace, c’est parce qu’il provient du chanvre, une plante thérapeutique qui contient des propriétés anti-inflammatoires, antalgiques et antioxydants. 

Ces propriétés anti-inflammatoires permettent de neutraliser les enzymes responsables des inflammations et réduisent la production de cytosine. (Une protéine favorisant l’apparition des lésions). Il est aussi considéré comme un véritable antalgique, il soulage la douleur grâce aux principes actifs du cannabidiol qui inhibe les messages qui provoquent les maux.

La routine CBD d’une Endogirl 

Toutes mes journées ne se ressemblent pas, mais le CBD fait partie de mon quotidien. 

Il existe plusieurs manières d’utiliser le CBD, je les ai pratiquement toutes testées pour choisir celles qui me conviennent le mieux. Dans ma routine, on retrouve des huiles sublinguales, huiles de massages et des baumes de CBD. 

Ce que je peux vous dire c’est que varier les produits me permet de profiter pleinement de leurs bienfaits. 

Je commence par l’huile de CBD que j’utilise dès le matin avec trois gouttes d’huile comestible dans ma chicorée. Pour varier l’utilisation du CBD et la rendre un peu plus ludique, j’aime bien l’utiliser dans toutes mes boissons au quotidien comme les tisanes, les thés glacés... 

Il arrive que dans ma journée, selon ma forme du jour, je sois stressée ou que je commence à avoir des douleurs. Dans ce cas, je n’attends pas une seconde de plus et je dépose 1 à 4 gouttes d’huiles de CBD sous ma langue avec la pipette en laissant reposer 30 à 60 secondes avant d’avaler. Il arrive que j’augmente la dose, selon mes besoins et ressentis. 

Je fais quand même attention à ne pas prendre de complément alimentaire ou d’autres médicaments proche de la prise de CBD, car il inhibe l’effet de certains médicaments. (Il est conseillé d’utiliser le CBD deux heures avant ou après tout autre complément alimentaire ou médicament). 

Le soir, j’essaie au maximum de me relaxer avec l’huile de massage au CBD, c’est un produit qui rentre dans mes indispensables d’une routine détente. Une noisette d’huile me suffit pour être totalement apaisée. 

Pour ma part, mes douleurs se manifestent souvent le soir et la plupart du temps dans les lombaires ou dans le ventre. Quand c’est le cas, j’utilise le baume CBD qui est hyper efficace quand on a mal à un endroit précis, je l’applique directement sur la zone douloureuse en massant tout doucement. 

Ça fait maintenant plusieurs mois que j’ai adopté cette routine et je me sens véritablement mieux, mon sommeil est de meilleure qualité et j’ai beaucoup moins de douleurs intenses. Ceci est possible bien sûr en complément d’une alimentation anti-inflammatoire adaptée à l’endométriose.

Article écrit par