Tour d'horizon des principaux terpènes et de leurs vertus

Les terpènes sont des molécules aux propriétés odoriférantes, produits par de nombreuses végétaux. Plus simplement, c’est eux qui donnent aux plantes leurs odeurs et saveurs.

Au départ, les terpènes sont un moyen pour les plantes de se défendre contre les insectes prédateurs mais aussi un moyen d’attirer ceux jouant un rôle bénéfique pour la pollinisation (#sauvonslesabeilles) .

Ils sont présents dans de nombreuses substances naturelles comme les huiles, les hormones, les vitamines et finalement les cannabinoïdes. En terme d’utilisation au quotidien, vous les retrouverez dans de nombreux produits comme les huiles essentielles, les produits alimentaires, cosmétiques et ménagers entre autres.

Dans le chanvre, les terpènes sont produits par les mêmes glandes sécrétant les molécules de THC & CBD et c’est donc cela qui donnera à votre cannabis son goût citronné, terreux ou mentholé.

A noter que le cannabis est une des plantes présentant une des plus grandes combinaison des terpènes. Le regain d’intérêt actuel pour le CBD et ses potentiels thérapeutiques a permis de mener des études poussées sur les terpènes. Outre le fait qu’ils soient responsables des odeurs et saveurs du cannabis, il semblerait que les terpènes aient eux aussi un rôle à jouer sur notre organisme.

Voici donc un tour d'horizon des principaux terpènes et de leurs effets.

Le Myrcène

Egalement présent dans le houblon par exemple, le myrcène est le terpène le plus fréquemment présent dans le cannabis. Son arôme amenant le goût terreux avec des notes de raisin et d’épices à votre plante, il présente une saveur comparable à celui du clou de girofle et comme lui, il aurait des vertus médicinales:

  • antibactériennes,
  • anti inflammatoires
  • analgésiques et anti-tumorales (il combattrait la prolifération des cellules atteintes et réduirait les tumeurs).

A noter que le myrcène aide les différents cannabinoïdes, dont le CBD, à être absorbés par votre organisme et augmente donc leurs effets.

Venez donc faire le plein de myrcène en goûtant nos fleurs de CBD Fresh Pump ou Skywalker Kush

Le Limonène

Second terpène le plus courant dans le cannabis, vous retrouverez le limonène dans les agrumes, certaines plantes et épices (romarin, menthe poivrée notamment). Au départ, il est utilisé par les plantes intelligentes qui s’en servent de répulsifs contre les insectes et parasites prédateurs, c’est donc un insecticide naturel. Son arôme vous apportera le goût d’agrumes propre à de nombreuses variétés de chanvre. En terme de bienfaits, le limonène est reconnu comme :

  • un agent antifongique et antibactérien
  • anti anxiolytique, antidépresseur
  • il augmenterait parallèlement la concentration, l’attention, le bien être en général

Venez faire le plein de limonène en testant notre Orange Bud, Clémentine Kush ou Lemon Skunk dans notre sélection de fleurs de CBD

Le Pinène

Comme son nom l’indique, c’est ce terpène que l’on retrouve en grande quantité dans nos conifères (pin, sapin, if…). C’est lui qui vous rappelle les arômes sentis lors de vos balades dans les forêts de pin mais il est aussi présent dans certaines épices comme la sauge ou le romarin. En plus de cette odeur agréable vous rappelant les vacances, le pinène possède plusieurs bienfaits & propriétés :

  • Anti-inflammatoire
  • Antiseptique local & antibactérien : il est démontré que le pinène protège les poumons de certains infections virales comme la bronchite infectieuse.
  • Expectorant et bronchodilatateur : cela signifie que le pinène aide à l’ouverture des voies du système respiratoire et pourrait donc combattre l’asthme.
  • Anticancéreux

Faîtes le plein de pinène en prenant l’infusion fleur de CBD de Cannatonic.

Le Linalol

Le linalol est un terpène aux odeurs florales et plus particulièrement de lavande, c’est bien grâce à lui que cette plante provençal possède ce parfum si particulier. Mais il a également été isolé dans la menthe ou le laurier.

Depuis des siècles, ses vertus odorantes sont utilisées grâce à la lavande et vous retrouvez du Linalol dans nombre de produits ménagers et cosmétiques. Mais aujourd’hui, ce terpène a été étudié de manière plus poussé et les recherches ont mis en évidence les propriétés thérapeutiques suivantes :

  • Sédatif, relaxant & somnifère (vous avez peut-être encore une grand-mère qui met un sachet de gain de lavande sous son oreiller).
  • Renforcement immunitaire & anti-inflammatoire.
  • Anti-anxiolytique.
  • Restauration des fonctions cognitives (dans le traitement d’Alzheimer par exemple).
  • Régénération des peaux en application locale (utilisée actuellement dans la résorption les cicatrices).

Alors qu’attendez-vous pour goûter nos la Fresh Pump & la Dynamed ?

Le Beta-caryophyllène

 

Ce terpène au goût poivré est de par son odeur un répulsif naturel contre les insectes. Vous le retrouverez dans de nombreuses plantes et épices comme le poivre noir ou le clou de girofle. Dans le cannabis, il apportera des touches boisées et épicées. Plusieurs études ont été menées sur ce terpène au goût si particulier car il possède de nombreux bienfaits pouvant vous aider à combattre :

  • La douleur locale car c’est un très bon analgésique en application locale. Cela se vérifie lorsqu’on utilise le remède de grand-mère en utilisant des clous de girofle, qui a une forte concentration de beta-caryophyllène, pour soigner nos maux de dents
  • La douleur chronique : ce terpène agit comme un cannabinoïde (comme le THC ou le CBD), il interagit donc avec les récepteurs du système endocannabinoïdal. Grâce à ses interactions, il joue sur la perception et la régulation des douleurs et inflammations. Il peut donc être utilisé comme traitement des douleurs persistantes et handicapantes. Les variétés de CBD avec une forte concentration de ce terpène pourraient donc vous être utile pour combattre l’arthrite et autres douleurs neuropathiques.
  • la néphrotoxicité (en résumant brièvement, l’insuffisance rénale) causée par la chimiothérapie. En l’associant au CBD et grâce à son interaction avec les récepteurs du système endo-cannabinoïdal, le Beta-caryophyllène est impliqué dans la régulation du comportement émotionnel et il pourrait donc servir dans un but thérapeutique
  • L’anxiété et de la dépression

Mais il a également un rôle :

  • Antifongique
  • Antioxydant

Besoin d’autres arguments pour tester notre fleur de CBD Cannatonic ?

L’humulène

L’humulène ou α-caryophyllène est l’un des principaux terpènes présents dans le chanvre à l’instar du myrcène, du limonène ou du pinène. Ce terpène est bien connu des brasseurs car c’est lui qui apporte le goût houblonné et rafraîchissant de la bière. Vous pourrez le retrouver dans le gingembre et le ginseng à qui il donne son goût relevé. A noter que la médecine chinoise utilise ce terpène depuis des siècles comme antibiotique naturel mais aussi comme un sédatif.

Mais il possède d’autres propriétés :

  • Antibactérien et antimicrobien
  • anticancéreux, en agissant avec les autres terpènes et les cannabinoïdes pour réduire les cellules cancéreuses et limiter leur propagation
  • Anti Inflammatoire
  • Anorexigène (coupe faim)

Nous vous invitons donc à essayer la Lemon Skunk ou la Fresh Pump

Conclusion

Il est important de noter que nous venons d’étudier uniquement les 6 principaux terpènes sachant qu’il en existe plus d’une centaine dans les différentes variétés de chanvre . Leur combinaison est donc infini et leur répartition à l’intérieur de 2 plants d’une même variété peut varier du tout au tout. C’est donc pour cela que chaque pousse de cannabis possède des arôme et des propriétés uniques.

Alors quel terpène vous correspond le plus ?

---------------------
PS : Nos contenus sont étayés par des articles et sources provenant de parution médicales & scientifiques. Retrouver les ci-dessous :
https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC4362742/ - https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC2577278/ - https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC3165946/ - http://www.aromaticscience.com/the-effect-of-a-minor-constituent-of-essential-oil-from-citrus-aurantium-the-role-of-%CE%B2-myrcene-in-preventing-peptic-ulcer-disease/ - http://www.internationalhempassociation.org/jiha/jiha4208.html - https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/21350392 - https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/12122569 - https://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S1347861315000110 - http://europepmc.org/abstract/med/26549854 - https://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S1567576915301089 - https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/12587692 - https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC3820295/ - https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC3312970/https://www.liebertpub.com/doi/abs/10.1089/acm.2012.0106 - https://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S0924977X13003027 - https://www.sciencedirect.com/science/article/abs/pii/S0031938414003400 - https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/16619365 - https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/12802719 - https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/17559833 - https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC2785529/

---------------------